La MSP est une structure coordonnée assurant des activités de soins sans hébergement de premier recours au sens de l'article L. 141 1-1 1 et, le cas échéant, de second recours au sens de l'article L. 1411 -1 2 du code de la santé publique et pouvant participer à des actions de santé publique, de prévention, d'éducation pour la santé et à des actions sociales dans le cadre de son projet de santé.

La "Maison de Santé Pluriprofessionnelle Universitaire la Providence" est la première structure médicale regroupant sur un territoire ou un quartier, des professionnels de la santé de premier recours. Elle défini un projet de santé de proximité orienté autour du parcours en santé et de la prise en charge globale de la personne. Tous les patients, sans discriminations ni restrictions, y bénéficient de soins de qualité et d'une prise en charge adaptée, en respectant une charte d’engagement. Universitaire, elle permet un enseignement pratique de qualité de tous les professionnels de santé de "demain" et crée des programmes de recherche ambulatoire.

Constituée autour d’un groupe fondateur de médecins généralistes et ambulatoire selon l’article L. 4130-1 du code de la Santé Publique, la "MSPU la Providence" regroupe également d’autres médecins spécialistes (gynécologue médical, dermatologue, …), des infirmiers et des orthoptistes. Elle propose également des activités médicales ou des actions de prévention innovantes : Capa-city, premier centre d’activité adapté en santé sur prescription médicale.

La "MSPU la Providence" est située à Toulouse au sein du quartier Pérignon – Camille Pujol – Guilhemery.
Ouverte du lundi au vendredi de 8h à 20 h et le samedi matin de 8 h à 12h – Notre secrétariat est accessible au 05.61.800.123

PROJET DE SANTE
MISSION DE SANTE PUBLIQUE
PROTOCOLE DE COOPERATION
onglet button
UNIVERSITAIRE
ENSEIGNEMENT – FORMATION
RECHERCHE
onglet button
CHARTE D'ENGAGEMENT
ACCES AUX SOINS
ETHIQUE
onglet button

Dans le cadre de l'article 4 du règlement arbitral applicable aux structures de santé pluri professionnelles de proximité (arrêté du 23 février 2015), deux missions de santé publique ont été choisies par la MSPU Providence :
• la couverture vaccinale
• le dépistage de la fragilité chez les personnes âgées de plus de 75 ans.

Ces objectifs répondent à des spécificités territoriales et aux objectifs du projet régional de santé (PRS).

Couverture vaccinale

La mission visant à « développer une démarche de vaccination individuelle et collective » mobilisera les pratiques et la collaboration interprofessionnelle ainsi que l’activité de recherche et d’enseignement universitaire.

— Premier point : Vérification et état des lieux du statut vaccinal
• vérification par le professionnel de santé du statut vaccinal des patients entrant dans la MSPU 
− pour chaque nouveau patient, les informations relatives à son statut vaccinal seront consignées dans le dossier médical informatisé partagé entre les professionnels de la structure
− pour chaque patient, le dossier médical comprendra un onglet spécifique reprenant le statut vaccinal : date et nom des vaccins effectués
− les éventuels refus de vaccinations par le patient ou le représentant légal seront également notifiés dans le dossier médical

− Deuxième point : le rappel et le rattrapage vaccinal
• mobilisation à l’aide des outils informatiques du dossier médical informatique de relances et de rappels pour satisfaire le calendrier vaccinal en fonction du patient 
− les rappels de vaccination seront activés pour chaque dossier, et une fois la date de revaccination atteinte, le rappel s’affichera à chaque consultation du dossier médical du patient par un des professionnels de la structure impliqués dans la vaccination (médecins généralistes et infirmiers)
− chaque patient se verra fournir, s’il n’en possède pas, un carnet de vaccination sous format papier sur lequel seront notés
− les vaccinations effectuées avec la dénomination du vaccin, le numéro de lot, la date de péremption et l’identité du professionnel ayant vacciné
− les vaccinations proposées et leur acceptation ou refus par le patient ou le représentant légal,
− les dates des rappels éventuels,
− les dates des futures vaccinations proposées et acceptées
• mobilisation des professionnels de la MSPU Providence pour privilégier le rattrapage vaccinal en fonction des recommandations en vigueur, en particulier :
− pour chaque nouveau patient
− pour tous les patients en provenance d’un autre pays
− pour les patients en situation de précarité ou en situation d’isolement social et médical
− pour les patients suivis à domicile
• le rattrapage vaccinal fera l’objet d’une consultation spécifique visant à fournir une information claire et loyale et sera assuré par un professionnel formé (cf ci-après)

− Troisième point : Veille sanitaire et période épidémique
• mobilisation des professionnels de la MSPU Providence en fonction de la veille sanitaire et des besoins de vaccinations en période épidémique :
− Vaccination anti grippe : durant les mois septembre à octobre, sensibilisation de chaque patient éligible à la vaccination par les professionnels de santé sur site et hors site : médecins généraliste, infirmiers, pharmaciens ; ainsi qu’une campagne d’information au sein de la structure : affiche dans les salles d’attentes et au secrétariat. Durant le mois de novembre, travail collaboratif entre médecin et infirmiers pour la prévision de l’acte de vaccination, et entre médecins infirmiers et pharmaciens pour l’acte de délivrance.
• Actions spécifiques de dépistage et de vaccination selon les données et publications du Réseau Sentinelle

− Quatrième point : vaccination du personnel de la MSPU Providence
• Promotion de la vaccination à l’ensemble du personnel médical, paramédical et non médical de la structure

− Cinquième point : campagne d’information du grand public, et de formation des professionnels de la MSPU Providence
• Dépliants et affiches dans les salles d’attente et au secrétariat de la MSPU Providence et des autres structures de soins de la CPTS
• Formation des acteurs de santé sur le thème de la vaccination :
− professionnels médicaux et paramédicaux : formation par un expert sur les recommandations actuelles de vaccination et de rattrapage (au minimum à l’entrée dans la structure et à chaque nouvelle modification des recommandations), formation à l’utilisation et au remplissage du volet vaccination de chaque dossier médical
− chaque professionnel en formation (internes et externes en médecine) bénéficiera d’une formation théorique et pratique à la vaccination en début de stage

− Sixième point : réalisation de travaux de recherche spécifique à la vaccination par les professionnels en formation
• étude d’intervention avant après
• étude de satisfaction au près des patients et des professionnels
• étude épidémiologique sur le taux de vaccination à un temps t

Cette mission de couverture vaccinale s’intégrera notamment, au sein de 2 populations de la MSPU Providence :
• population pédiatrique suivie au sein de la MSPU, dans la modélisation d’un parcours de soins de l’enfant. Ce parcours de soins mobilisera les fonctions de pluri professionnalité et les fonctions universitaires de la MSPU. Il sera développé autour :
− de la croissance et du développement staturo-pondéral : le suivi et la prise en charge du patient sera effectuée par le médecin généraliste, l’infirmière, les professionnels en formation. Une attention particulière sera portée sur le dépistage et la prise en charge du surpoids et l’obésité avec une collaboration entre les acteurs de santé de la MSPU sur site et les acteurs du pôle de santé (médecins généralistes, infirmiers, diététiciens), la PMI (Protection Maternelle et Infantile) et le réseau REPPOP (REseau de Prévention et de Prise en charge de l’Obésité Pédiatrique).
− du développement psychomoteur et du dépistage des troubles neurosensoriels : collaboration interprofessionnelle au sein de la MSPU entre l’équipe médicale, les psychologues et psychomotriciennes, les orthophonistes et orthoptistes.

Les patients suivi en ambulatoire sur ces deux thèmes feront l’objet d’une prise en charge pluri professionnelle comprenant la mise en commun des synthèses d’évaluation, une décision collégiale de prise en charge, la proposition d’un plan de soins en accord avec la famille et retranscrit dans le dossier médical commun informatisé.

Les compétences universitaires de la MSPU seront mobilisées à travers un enseignement participatif aux étudiants en médecine de deuxième cycle et ainsi qu’aux internes en médecine générale effectuant leur stage au sein de la MSPU.

• population gériatrique suivie au sein de la MSPU Providence, dans la modélisation d’un parcours de soins et de santé de la personne vieillissante à son domicile. Ce parcours de soins mobilisera les fonctions de pluri professionnalité et les fonctions universitaires de la MSPU. Il sera développé autour :
− du parcours de repérage de la fragilité et de prévention de la perte d’autonomie à domicile
− et plus particulièrement du parcours vaccinal de la personne âgée.
Rappelé par le du Haut Conseil de la Santé Publique dans son rapport de mars 2016 sur la vaccination des personnes âgées, le rôle du médecin généraliste dans la décision des patients de se faire vacciner reste primordial.
− La MSPU Providence s’engage donc à promouvoir par ses différents acteurs (médecins généralistes, infirmiers et pharmaciens notamment) la vaccination dans cette population spécifique, justifiée par le risque de co-morbidités, le risque épidémique et l’immuno-sénescence.
− La MSPU Providence s’engage à favoriser la vaccination en :
− notifiant dans chaque dossier médical électronique du patient les vaccinations antérieures et les dates de rappels ultérieurs,
− promouvoir la réalisation immédiate de la vaccination recommandée, via la gestion d’un stock vaccinal en collaboration avec les pharmacies d’officines de la CPTS,
− notifiant et favoriser les vaccinations réalisées à domicile : livraison du vaccin par la pharmacie de la CPTS (Article L.5125-25 du Code de la Santé Publique), organisation d’équipe de vaccination à domicile en période sensible pour le vaccin de la grippe notamment,
− en consacrant un temps dédié au statut vaccinal lors de l’évaluation gérontologique de la personne âgée fragile.
− La MSPU Providence s’engage à inciter la vaccination des professionnels au sein de la structure pour limiter le risque épidémique.

Pour parvenir à ces objectifs, la MSPU Providence s’engage :
• à fournir une attestation de formation après chaque formation validée
• à utiliser un logiciel médical labellisé permettant la notification du statut vaccinal, des injections réalisées et des rappels pour chaque patient, et permettant la collaboration entre les différents professionnels de santé
• à s’inscrire dans la dynamique de la CPTS (communauté professionnelle territoriale de santé) pour promouvoir une action collective : collaboration avec les PMI, les collectivités locales et milieux scolaires notamment
• à répondre à toutes sollicitations de veille sanitaire
• à collaborer avec les instances locales pour diffuser une information validée (INPES, PMI, etc.)
• à former et encadrer les professionnels en formation sur cette mission de santé publique


Références

Article 4 de l’Arrêté du 23 février 2015 portant approbation du règlement arbitral applicable aux structures de santé pluri-professionnelles de proximité.
Haute Autorité de Santé. Propositions portant sur le dépistage individuel chez l’enfant de 28 jours à 6 ans, destinées aux médecins généralistes, pédiatres, médecins de PMI et médecins scolaires. Service de recommandations professionnelles. 2005.
Haute Autorité de Santé. Surpoids et obésité de l’enfant et de l’adolescent : suivi. 2013
Haute Autorité de Santé. Comment prendre en charge les personnes âgées fragiles en ambulatoire ? Décembre 2013.
Haut Conseil de la Santé Publique. La vaccination des personnes âgées. Rapport. Mars 2016

 

Prévention spécifique en direction des PA : « Repérage, dépistage et prise en charge des personnes âgées fragiles en soins primaires. »

La MSPU Providence s’engage à adhérer au protocole de coopération « Interventions d'infirmières libérales à domicile afin de diagnostiquer et d'initier la prise en charge de la fragilité du sujet âgé ». Ce protocole mobilisera un médecin généraliste référent (déléguant) et un infirmier diplômé d’état libéral (délégué) de la MSPU préalablement formé (au titre de l’article 51 de la loi HPST du 21 juillet 2009).

Le repérage des patients âgés fragiles pourrait être étendu à l’ensemble des acteurs de premiers recours de la MSPU : médecins généralistes, infirmiers libéraux mais aussi pharmaciens, masseurs-kinésithérapeutes (HAS 2013), et aux professionnels en formation : internes et externes.
Un repérage spécifique sera réalisé au près des aidants naturels de patients souffrants de pathologies chroniques invalidantes (Démences, Insuffisance d’organe, etc.).

Suite au repérage,
a. Une évaluation gérontologique standardisée sera initiée par l’infirmier libéral formé.
b. Une évaluation de l’environnement et des aides sera établie : aides humaines, matérielles, ressources disponibles à proximité (professionnels de santé, transports en commun, commerces de proximité, etc.)

La synthèse de ces évaluations sera présentée en réunion de concertation pluri professionnelle avec les différents acteurs de la prise en charge. Il sera ensuite élaborer un plan personnalisé de santé (PPS) en accord avec le patient.

Les interventions seront modélisées à travers un parcours de santé optimal élaborés par les professionnels de la MSPU Providence
a. Activité physique travail d’équilibre et lutte contre la sarcopénie par le masseur-kinésithérapeute
b. Dépistage des troubles neuro sensoriels et prise en charge, orthoptiste notamment
c. Dépistage et prise en charge des troubles cognitifs par le psychomotricien
d. Prévention dépistage et traitement des pathologies bucco-dentaires par le chirurgien-dentiste
e. Prise en charge nutritionnelle par le médecin référent
f. Synthèse et réévaluation de l’ordonnance par le médecin traitant et le pharmacien référent
g. Lutter contre isolement social : favoriser la participation aux activités de quartier
h. Mise en place de soins à domicile et d’aides financière avec les acteurs médico-sociaux de la CPTS (communauté professionnelle territoriale de santé)

La collaboration étroite avec le Gérontopôle CHU Toulouse sera essentielle pour les investigations et la prise en charge des cas complexes.

Cet axe permettra de plus la modélisation d’un parcours de santé de la personne âgée fragile, à travers la cotation des différentes entrevues patient-professionnel, du temps T0 à l’entrée dans la MSPU au temps Tx à la sortie.
L’étude du parcours de santé des patients âgés fragiles de la structure s’intégrera de plus dans un travail de recherche mené en collaboration avec l’Unité Mixte de Recherche 1027 (INSERM – UPS Toulouse III) et faisant l’objet d’un travail de thèse d’université.

La MSPU La Providence est reconnu partenaire du Gérontopôle notamment en qualité de centre investigateur de recherche clinique ambulatoire sur le repérage du patient âgée fragile, l’évaluation gériatrique pour un vieillissement à domicile ainsi que du patient atteint de maladie d’Alzheimer ou de troubles cognitifs avec dépendance..


Références

Arrêté n °2014038-0003 autorisant l'application en Midi- Pyrénées du protocole de coopération entre professionnels de santé "Interventions d'infirmières libérales à domicile afin de diagnostiquer et d'initier la prise en charge de la fragilité du sujet âgé" - publié au RAA du 28 FEVRIER 2014, signé par La Directrice générale de l'Agence régionale de santé Midi- Pyrénées le 07 Février 2014.
Haute Autorité de Santé. Comment prendre en charge les personnes âgées fragiles en ambulatoire ? Organisation des parcours : points clefs et solutions. Décembre 2013.
Haute Autorité de Santé. Comment repérer la fragilité en ambulatoire ? Organisation des parcours : points clefs et solutions. Juin 2013.

 


PROTOCOLE DE COOPERATION PLURIPROFESSIONNELLE

Un protocole pluri professionnel de soins de premier recours (PPSPR) est le schéma d’une prise en charge optimale par une équipe pluriprofessionnelle. Il a pour objectif de mieux prendre en charge une situation concernant une ou des maladie(s) aiguë(s) ou chronique(s) en associant les compétences des professionnels de l’équipe. Il répond à un problème pluri professionnel identifié par l’équipe, au sein d’une structure de soins.

Toutes les PS issues des professions concernées par un protocole doivent s’engager à l’appliquer.

Les protocoles choisis par la MSPU La Providence sont :

• Hydratation et fin de vie du patient à domicile
• Protocole de traitement de plaie chronique
• Protocole de suivi métabolique chez un patient sous traitement psychiatrique
• Protocole de dépistage des AOMI
• Protocole de dépistage de la iatrogénie
• Protocole de gestion des AVK
• Protocole de suivi de patient sous chimiothérapie orale
• Protocoles de dépistage des effets secondaires de chimiothérapie

Chaque protocole a été réfléchi en groupe de professionnels (médecin, spécialiste, pharmacien, infirmiers lors de 2 à trois réunions)
Ces protocoles sont mis en place en 2018.

Première structure ambulatoire de Soins Premiers agréée comme Universitaire, la MSPU La Providence, en répondant à l’exigence des critères de l’arrêté du 18 octobre 2017, s’engage fortement dans l’enseignement et la formation des professionnels de santé de demain, ainsi que dans la construction et la réalisation de travaux de recherche ambulatoire.

La MSPU La Providence a conclu une convention tripartite quinquenale avec l’ARS Occitanie et l’UFR de Médecine Toulouse-Rangueil. Elle s’engage plus particulièrement dans :

1° Présence de praticiens agréés en qualité de maîtres de stage des universités pour l’accueil des étudiants de troisième cycle des études de médecine qui doivent constituer la majorité des praticiens en exercice, dans les conditions prévues par l’arrêté du 12 avril 2017 susvisé.

- Accueil d’au moins un étudiant de deuxième cycle en médecine, de façon régulière.

- Accueil d’au moins deux étudiants de troisième cycle en stage de médecine générale de façon régulière.

- Accueil effectif et envisagé d’autres professionnels en formation, et notamment d’étudiants en soins infirmiers avec un partenariat avec l’institut régional de formation sanitaire et sociale de la Croix Rouge française.

 

2° Réalisation de recherches en soins primaires selon les bonnes pratiques de recherche clinique.

- Incitation à l’adhésion des médecins à un réseau régional et national universitaire d’investigateurs en soins primaires.

- Engagement des professionnels de la structure dans la mise en œuvre d’un recueil structuré d’informations médicales via la CISP2 et permettant une extraction automatique et l’analyse des données produites.

- Formalisation d’un programme de participation à des travaux de recherche liés à l’activité de la structure avec le DUMG de l’UFR de médecine.

- Participation des professionnels de la structure à des revues bibliographiques et à des analyses d’articles.

 

3° Lieu d’exercice libéral (attesté par la CPAM du département) au sein de la structure réunissant, au moins :

- un enseignant titulaire universitaire de médecine générale, ou un enseignant associé universitaire de médecine générale qui exerce son activité de soins dans la structure : le Pr Stéphane OUSTRIC et le Pr Marie Eve ROUGE-BUGAT

- et un chef de clinique de médecine générale ou un ancien chef de clinique de médecine générale qui exerce son activité de soins dans la structure : le Dr Emile ESCOURROU et le Dr Laetitia GIMENEZ.


Elle s’engage de plus dans :

1° Formation continue d’autres structures regroupées (MSP mono ou multi sites, CDS) partageant les mêmes buts et orientations en matière d’enseignement, de pédagogie et de recherche en contexte ambulatoire et en situation de Soins Premiers de proximité.

CHARTE D’ENGAGEMENT


Accès aux soins

◦ Accessibilité géographique

La « MSPU de la Providence », présente les normes d’accessibilités nécessaires à tous les handicaps et s'engage à prendre en charge tout nouveau patient sur le territoire qu'elle dessert (territoire primaire défini dans le diagnostic).

Elle comprend à proximité (50 mètres) les transports en commun LINEO L1 de la métropole toulousaine, des emplacements par stationnement payant règlementé de la ville de Toulouse, une station de vélo Toulouse (en face). Des demandes de parking réservées aux personnes à mobilité réduite sont en cours de demandes à la ville de Toulouse ainsi que des emplacements pour les services d’urgences.


◦ Accessibilité financière

La « MSPU de la Providence » précise les tarifs pratiqués par l’ensemble des membres est en accord avec la réglementation et la tarification en vigueur pour chaque profession.

Les tarifs font l’objet d’une information au sein des locaux de la « MSPU de la Providence » et des locaux hors site.

La pratique du tiers payant répond au cadre légal de chaque profession et à la convention médicale notamment. Une information de chaque patient sera également prévue selon la déontologie et les obligations.

◦ Accessibilité sociale

La « MSPU de la Providence » s'engage à ne pas pratiquer de discrimination de quelque sorte que ce soit.

Elle précise le cas échéant les mesures mises en place pour aider les personnes en difficulté sociale dans leurs démarches administratives, ainsi que les éventuelles mesures prises pour faciliter l'accès de tous aux soins, plus particulièrement pour les personnes en situation de précarité ou de handicap, quel que soit leur âge.

La présence éventuelle d'une offre sociale (assistante sociale, etc.) au sein de la MSP est également mentionnée.


ETHIQUE

Ethique des professionnels de santé

Notre équipe de professionnels de santé s’engage, en respectant leur Déontologie professionnelle, à mettre au service de chacun, toutes leurs compétences en matière de soins techniques, conformément à la qualité des actes et aux données acquises de la science, mais également en terme d’écoute et de bienveillance, afin de construire ensemble l’alliance thérapeutique personnalisé, dans le respect des souhaits et convictions.

Ethique et comportements des patients

Ici, le patient ou la personne s’engage à entrer dans une relation de confiance avec son équipe médicale, en exprimant avec bienveillance ses attentes et ses ressentis, en privilégiant toujours le dialogue dans les situations de doute ou d’inconfort, et en respectant les règles de politesse indispensables à une relation interhumaine de qualité.
Il s’engage également à respecter le personnel administratif et les biens mis à disposition pour son accueil au sein de la MSPU La Providence.

guillemets citation
Quasi sufficiente solo, quod nominatus esset aut delatus aut postulatus,
capite vel multatione bonorum aut insulari solitudine damnabatur.

Anthony Lanello, Honoratorum aut nobilis
Siquis enim – Bonorum aut insulari
Les PRATICIENS de la MSPU LA PROVIDENCE


MEDECIN GENERALISTE
Dr. Bénédicte CLAIRET-OUSTRIC
Dr. Michel COMBIER
Dr. Émile ESCOURROU
Dr. Laëtitia GIMENEZ
Pr. Stéphane OUSTRIC
Pr. Marie-Eve ROUGÉ-BUGAT
Dr. Marc VIGUIER
DERMATOLOGUE VENEROLOGUE
Dr. Aude MAZA-RIOLAND


GYNECOLOGUE MEDICALE
Dr. Marie Josée RENAUDIE-LATEULE
INFIRMIER
Mme. Pascale BAILLOT
Mme. Marie GODARD
Mme. Christine ITARD
Mme. Nathalie LANNES-MATTELIN
Mme. Claire LANNES-PONS
Mme. Nadiege LEFEBVRE-ANDRE
Mme. Jane-Marie NAVARRE
Mme. Hélène TRECA
M. Nicolas VIGUIER
M. Wilfried BAULAND
ETUDIANT EN MEDECINE
INTERNE EN MEDECINE
ETUDIANT EN SOIN INFIRMIER
cpts logo 1
cpts logo 2
Communauté Professionnelle Territoriale de Santé

La Communauté professionnelle territoriale de santé La Providence

Cette association a pour objet de mener toutes actions en vue de la création, du maintien et/ou du développement d’une communauté professionnelle territoriale de santé (CPTS), sur le territoire géographique de la commune de Toulouse – Secteur 1, 4 et 5 principalement, dans les conditions décrites à l’article L. 1434-12 du code de la santé publique, en lien direct avec la maison de santé pluri professionnelle universitaire dite MSPU « La Providence » et de sa société interprofessionnelle de soins ambulatoires dite SISA « La Providence ».

En conséquence, les membres de l’association se donnent pour but d'assurer une meilleure coordination de leur action et ainsi concourir à la structuration des parcours de santé mentionnés à l'article L. 1411-1 et à la réalisation des objectifs du projet régional de santé porté également par la SISA et la MSPU « La Providence ».

Pour ce faire, ils formalisent notamment le projet de santé prévu par l’article L. 1434-12 du code de la santé publique et le transmettent à l’Agence régionale de santé.

La CPTS est constituée de plus de 60 membres actifs, de nombreux établissements de santé (public ou privé).

Carte intéractive - Où nous trouver?

Vous retrouverez sur cette carte nos membres ainsi que leurs coordonnées.

legende carte